dimanche 20 mai 2018

Les graines de la grande oseille - Rumex acetosa


Si la plante est discrète, les grandes grappes de graines se dressent très haut, permettant de la repérer de loin. En plus elles prennent la lumière pour encore mieux se détacher sur un fond vert. 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Oseille_commune

jeudi 17 mai 2018

Sauge des prés - Salvia pratensis


  


Initialement je désirais avant tout publier mes photos, ainsi que mes dessins. Les plantes qui semblent les plus banales, ainsi que leurs fleurs sont photogéniques et j'aimerais pouvoir les sublimer, ce qui n'est pas toujours chose facile. Je cherche à les identifier mais ce blog n'a pas vocation à être une référence car je ne suis pas botaniste.


dimanche 13 mai 2018

Aristoloche clématite - Aristolochia clematitis


Vendredi, toujours au bord du chemin, au bord du Rhône, sur la promenade sud à Guilherand, j'ai croisé cette plante très facile à identifier à cause de ses fleurs si caractéristiques :

Wikipedia
Les fleurs piègent les insectes butineurs qui s'aventurent à l'intérieur du tube... avant de leur rendre leur liberté lorsqu'ils sont bien chargés de pollen. (*)
Selon cet ouvrage, l'aristoloche est bien connue au Moyen où elle était utilisée comme vulnéraire et abortive (racine). Un usage limité donc, et il semblerait bien qu'il faille l'utiliser en fortes dilutions à cause des substances tératogènes et cancérigènes. L'article de Wikipedia le classe même toxique à cause de l'acide aristolochique.  

Une vivace méditerranéenne qui peut être cultivée, comme certaines de ses cousines, notamment l'aristoloche géante. 
Lire  : https://www.altheaprovence.com/cazin/aristoloche-clematite-aristolochia-clematitis/

(*) in « 450 Fleurs » Margot et Roland Spohn - Les indispensables Delachaux

samedi 12 mai 2018

La Renouée du Japon et les renouées invasives

J'avais pris des photos du lit du Mialan, à Saint Peray,dont l'une des rives s'est couverte de valérianes -

centranthe rouge (Centranthus ruber)











et j'ai donc photographié aussi la plante de grande taille qui a envahi tout le lit de la rivière, pour mémoire, le cliché pris au même endroit au mois de février :















il n'y avait que des tiges... J'ai pris une autre photographie pour pouvoir identifier la plante en question et il s'avère qu'il s'agit d'une renouée invasive













Depuis j'ai trouvé cette plante sur les bords du Rhône, le long de la promenade de Guilherand, à plusieurs endroits :




Comme ici au début de la digue où elle peut s'étaler à sa guise.
J'ai photographié les tiges qui sont caractéristiques :

sans doute une cousine de la Renouée du Japon : la Renouée de Bohême (R. x bohemica)
référence indiquée dans le groupe Facebook 'Plantes sauvages comestibles et médicinales"


"La Renouée du Japon est originaire des régions méridionales et océaniques d'Asie orientale. Elle a été introduite conjointement avec la Renouée de Sachaline (Fallopia sachalinensis) en Europe et aux Etats-Unis comme plante ornementale et mellifère. Les deux plantes se sont naturalisées dès la fin du XIXème siècle mais n'ont débuté leur colonisation exponentielle que vers le milieu du XXème siècle, après l'existence d'une période de latence (« lag phase » des auteurs anglais) bien documentée pour ces deux espèces."  
 Article sur le site de l'Université de Lyon (*) qui analyse les raisons de la diffusion de cette invasive présente partout en France aujourd'hui. Comme toutes les plantes invasives, elle trouve un terrain favorable à son  expansion qui n'a plus les limites de son environnement d'origine :
  •  pas d'herbivore 
  • des conditions favorables
  • et elle peut avoir le "dessus" sur les espèces locales. C'est toute la biodiversité qui peut être menacée. Voir l'article cité ci-dessus :
(*) "De l'origine du succès de la Renouée du Japon"
Auteurs : Régis Thomas, Noëlie Maurel, Jean-Pierre Moussus et David Busti ; Publication : David Busti 
Elle aurait la particularité d'ingérer les poisons et s'avère ainsi une alliée dans la lutte contre certains parasites et leurs effets, comme la maladie de lyme :
 "La maladie de Lyme, l'approche alternative"
http://lymealternatif.fr/remedes-alternatifs-pour-Lyme/renouee-du-Japon/
Cette même caractéristique la rend impropre à la consommation en Europe, contrairement à leur usage dans les pays d'origine, au Japon ou en Chine. Plus de détails dans l'article de Wikipedia  : https://fr.wikipedia.org/wiki/Renou%C3%A9e_du_Japon



vendredi 11 mai 2018

Vipérine - Echium vulgare






Bord du Rhône - Guilherand 07






















Les grandes inflorescences bleues de la vipérine se distinguent au milieu des autres fleurs, les coquelicots notamment. Voir aussi le plan plus général ICI.
Pour plus de détails voir l'article de Wikipedia
Il faut retenir surtout qu'il s'agit d'une plante toxique, pour le bétail en particulier. Plante qui pousse dans les friches, elle peut devenir invasive. Mais, mais, elle est mellifère, surtout les fleurs qui restent rosées.

mercredi 9 mai 2018

Orchis pyramidal


Petit orchis, sans doute un anacamptis pyramidal, avec insecte butineur. 
Au même endroit, enfin tout près, des coquelicots présentés hier, le long de la ViaRhôna, je sais qu'il est intéressant d'identifier les plantes, lorsque c'est possible, et de préciser leur localisation. 

mardi 8 mai 2018

Premiers coquelicots de 2018

Les premiers photographiés de l'année, 






A noter que les petites bestioles s'activent, je n'avais pas pris la photo pour elles mais elles se sont invitées.

Le long de la ViaRhôna à Guilherand, je suis toujours certaine d'en trouver là.



C'est beaucoup plus tard que l'an dernier, en  2017 c'était en avril...

jeudi 3 mai 2018

Empreintes de plantes vivantes

"Gallica" propose de visualiser un ouvrage original, qui ressemble à un herbier mais n'en n'est pas un,

 il s'agit en fait d'estampage de plantes : des végétaux encrés et employés comme matrices. Cette technique pour le moins originale a été mise au point par un pharmacien florentin, Zenobe Pacini en 1520. En plus les plantes sont "mises en scène", pour en voir d'autres :

Les planches sont rassemblées dans un ouvrage relié aux armes d'Henri IV et aurait appartenu à Marie de Médicis.

samedi 28 avril 2018

Des graines aux plantes


Journée "Graines" à la Médiathèque de Valence, l'occasion de partager, d'échanger, de s'informer.


l'exposition de graines d'ici et d'ailleurs

 J'ai profité de la bourse d'échange de graines... qui reste présente à la médiathèque, vous pouvez venir déposer les graines que vous avez récoltées et choisir d'autres semences... 
Pour ma part j'ai choisi des pieds d'alouette...  Et je rapporterai au moins des graines de capucine, c'est ce que j'ai réussi de mieux pour l'instant.
Et j'ai assisté à la conférence débat sur les réseaux d'échange de graines, mais pas que... A cogiter. 

jeudi 26 avril 2018

Des tulipes contre le cancer


L'opération 2018 s'achève, il reste encore quelques tulipes dans le champ. La Ligue contre le Cancer proposait des tulipes à cueillir en plein champ pour financer la lutte contre la maladie. En périphérie de la zone commerciale de Guilherand. J'ai pu avoir encore un bouquet, le dernier.